Entreprise : comprendre le fonctionnement d’un Consuel pour un professionnel

Le Consuel se présente comme une association d’utilité publique. En effet, il s’assure de contrôler les installations électriques dans le but d’être dans la certitude du respect des normes mises en place. Il s’agit précisément d’un organisme qui se charge de délivrer une attestation de conformité électrique, connu sous le nom du certificat Consuel.

Ce document est délivré dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation lourde. De plus, obtenir le certificat du Consuel reste obligatoire pour la mise en service de toute nouvelle installation. Comment fonctionne alors le Consuel pour un professionnel ? Nous aborderons davantage le sujet dans les lignes à suivre de cet article.

Quel est le mode de fonctionnement du Consuel pour un professionnel ?

Au regard de tout ce qui a été dit précédemment, il faut retenir que les professionnels désirant mettre en place un nouveau compteur électrique sont donc soumises à un contrôle. Ce dernier doit être réalisé par un agent du consuel pour une entreprise.

En effet, le contrôle peut s’effectuer par sondage sur une partie des installations électriques (plus précisément sur 20 %). Pour que cette option soit valide, il faut nécessairement que les travaux d’installation électrique soient réalisés par un professionnel.

À l’inverse, si les travaux sont effectués par un particulier, alors le contrôle sera systématique. De plus, un contrôle intégral sera réalisé sur l’installation électrique mise en place.

Généralités sur le Consuel

La communauté nationale pour la sécurité des usagers de l’électricité concerne spécifiquement les habitations neuves. Il en est de même pour celles ayant fait l’objet d’une grande rénovation. Il ne faut pas négliger également les locaux industriels, artisanaux, tertiaires, commerciaux et même professionnels.

En effet, lorsque vous désirez installer un nouveau compteur électrique (comme c’est le cas pour une construction neuve), le Consuel vous délivre un certificat de conformité. Ce dernier est exigé par les fournisseurs d’électricité avant de mettre en place la mise sous tension de l’installation électrique.

Pour avoir ce certificat, il faut nécessairement qu’un agent du Consuel visite votre domicile afin de savoir si vous êtes dans la réglementation exigée.

Est-il possible qu’un particulier demande le passage d’un agent du Consuel ?

Après avoir terminé les travaux d’installation électrique, le particulier doit impérativement fournir une attestation de conformité réglementaire. Cette dernière doit être adressée au service du Consuel par courrier ou par internet. Le montant estimé pour cette opération était de 119,68 € pour une habitation.

Après analyse, un rendez-vous sera fixé avec un agent du Consuel. Ce dernier se chargera de vérifier l’intégralité de l’installation électrique de l’habitation. Lorsqu’il remarque des anomalies ou des défauts d’installation, il met en place une contre-visite et engage systématiquement des frais supplémentaires.

Cependant, lorsque l’installation respecte impeccablement les normes exigées par le Consuel, le particulier peut donc se permettre de demander la mise sous tension de son installation électrique. Cette demande doit être réalisée auprès d’un fournisseur d’électricité de son choix.

Comme dans le cas de l’obtention du permis de conduire, le particulier n’a aucune idée de la réponse donnée par l’agent du Consuel. Elle sera envoyée par courrier dans les jours suivant le contrôle réalisé.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.