6 techniques de mémorisation à utiliser dans ses études

Quand vient le moment de passer un examen, beaucoup d’étudiants se posent la même question : « Comment vais-je apprendre et me souvenir de tout ça ?! » Tout d’abord, rappelez-vous que la mémoire seule ne vous mènera pas loin. Il est essentiel de s’assurer que vous avez une compréhension approfondie d’un sujet afin d’obtenir de bons résultats à l’école.

Cependant, l’étude nécessite l’utilisation de la mémoire afin que les élèves se souviennent des idées, des concepts et du matériel le jour du test. Bien que vous ne deviez pas vous préparer à un examen la veille, vous pouvez travailler à améliorer votre mémoire et à tirer le meilleur parti de votre temps d’étude.

Comment améliorer sa mémoire pendant ses études ?

Tout demande du temps et des efforts pour être maîtrisé. De nombreux élèves ont du mal à se souvenir des faits et des matières parce qu’ils ne passent pas assez de temps à faire travailler leur esprit. À mesure que les thèmes deviennent plus difficiles, les individus découvrent que leur esprit n’est pas préparé à traiter la matière.

Les élèves devraient apprendre à utiliser leur mémoire plus efficacement lorsqu’ils étudient plutôt que de se demander comment mémoriser plus vite pour les tests. Quelle est la solution ? Des séances d’étude régulières. Plus vous révisez le contenu de façon régulière, plus vous pouvez entraîner votre esprit à se rappeler ce que vous avez appris avec une plus grande précision.

En plus de réviser régulièrement le contenu des cours, il existe certaines tactiques de mémorisation que vous pouvez appliquer pour améliorer votre mémoire en vue du prochain test.

1 – Votre lieu d’études doit être adapté

Pour renforcer votre mémoire, vous devez être capable de vous concentrer. Les distractions, quelles qu’elles soient, y font obstacle. Veillez donc à ce que votre salle d’étude soit bien rangée et équipée de tout le matériel dont vous aurez besoin.

2 – La méthode des loci ou la visualisation mémorielle

Utilisez la méthode des loci. Il s’agit d’une méthode permettant de visualiser une maison et de mettre en corrélation différentes pièces avec différents éléments d’information. Une nouvelle zone est créée pour les nouvelles informations. Pour trouver une formule chimique, ouvrez un tiroir. Pour trouver le nom des os du pied, ouvrez une armoire.

3 – Mnémotechnique et acronymes

Créez des mots et des modèles à partir des informations dont vous devez vous souvenir. Il est plus facile de se souvenir des informations si vous associez la première lettre de chaque élément à un mot, une phrase ou une rime. Ces techniques sont particulièrement utiles pour mémoriser des listes et des informations séquentielles

Associer des images et des noms d’une manière intelligente et unique peut faciliter la mémorisation des noms. Associer un trait de visage au nom d’un président, par exemple « Côtelettes de mouton Van Buren », vous aide à vous souvenir de leur nom.

4 – La méthode de l’enchaînement

Créez une histoire ou une phrase à partir d’un élément d’information pour vous aider à vous en souvenir. Racontez une histoire sur les planètes qui partent en pique-nique pour vous souvenir de leur commande. Le récit peut être humoristique et divertissant, ce qui peut vous aider à vous en souvenir.

5 – L’apprentissage via la mise en scène et les gestes

Mettre en scène des informations est un excellent moyen de s’en souvenir. La mémoire musculaire peut vous aider à retenir des connaissances en utilisant des gestes de la main et d’autres actions. Si vous ne pouvez pas bouger pendant que vous étudiez, faites appel à votre imagination pour créer une image mentale.

6 – Relire pour vérifier sa mémorisation

Après votre session d’étude, revoyez le sujet que vous avez appris. Notez mentalement tout ce que vous avez pu oublier et relisez-le.

Différents indices dans votre environnement peuvent déclencher vos souvenirs. Si vous avez des difficultés à vous souvenir de ce que vous apprenez, essayez de vous déplacer dans un endroit différent pour aider l’information à se fixer dans votre tête.

Attention : l’apprentissage n’est pas que mémorisation !

N’oubliez pas que ces stratégies de mémorisation doivent être utilisées conjointement avec d’autres habitudes d’étude saines, comme la gestion du temps et l’organisation. Ainsi, vous ne vous contenterez pas de mémoriser des faits, mais vous tenterez également de mieux comprendre le sujet.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.