Comment créer une épicerie ambulante en zone rurale ?

L’une des idées d’activité les plus rentables dans les zones rurales, c’est le commerce ambulant. Attention toutefois car il ne suffit pas de se lancer pour réussir dans ce domaine. Vous êtes intéressé ? Alors découvrez dans la suite toutes les étapes que vous aurez à suivre pour créer une épicerie ambulante en zone rurale.

Comment ouvrir une épicerie ambulante ?

La création d’entreprise est un projet important pour lequel il faut prendre plusieurs précautions. En effet, qu’il s’agisse d’une grande firme ayant pour vocation de s’étendre à l’international, ou simplement d’une petite affaire à monter dans un village, vous devez bien vous préparer. Ainsi, si votre objectif est d’ouvrir une épicerie ambulante en zone rurale, sachez que vous aurez plusieurs démarches à faire. Vous devez donc prendre le temps de monter un projet cohérent et bien ficelé, pour avoir la garantie d’en faire un commerce rentable et prospère.

Bien choisir son véhicule

Généralement, lorsqu’on parle de commerce ambulant, la première chose à laquelle on pense, c’est le véhicule. Cela se comprend d’ailleurs aisément, car pour ouvrir une épicerie ambulante, vous devez avoir une camionnette à votre disposition. Pour ce genre d’activité il est possible d’opter pour différents modèles de voiture, à condition d’avoir à l’intérieur suffisamment d’espace de travail.

Vous devez garder à l’esprit qu’à l’intérieur de ce véhicule vous aurez à disposer tous les produits à proposer à votre clientèle. Vous aurez aussi besoin d’espace pour installer des meubles de rangement, ainsi que d’une réserve. C’est pour cette raison qu’on recommande l’achat d’un camion ou d’une camionnette.

Le choix du véhicule pour cette activité est très important, car tout le commerce ambulant est basé sur la taille de celui-ci. En effet, plus le véhicule est grand et spacieux, plus vous aurez la liberté de diversifier vos offres et de proposer une large gamme de produits à vos clients. Vous pourrez aussi proposer plusieurs services supplémentaires comme dans une grande épicerie.

Une fois que vous arrivez à trouver le bon modèle, vous devez savoir si vous pouvez opter pour un modèle neuf ou d’occasion. Dans un cas comme dans l’autre, il est souvent nécessaire de prévoir un budget supplémentaire afin de procéder à divers réaménagements à l’intérieur du véhicule. Après cette étape vous pouvez déjà commencer à vous renseigner auprès des commerçants locaux pour trouver un stand au marché ou un endroit pour vous stationner.

Quel statut juridique choisir ?

La deuxième grande étape pour ouvrir une épicerie en vrac dans une région ou une commune en zone rurale, c’est le choix de votre statut juridique. En effet, tout entrepreneur quel que soit son domaine est appelé à faire ce choix. Avec le concept du commerce ambulant, plusieurs options s’offrent à vous. A ce niveau, il est important de se rappeler que ce statut déterminera le régime d’imposition de votre entreprise. Il aura également une influence sur le régime social des dirigeants et sur leur mode de gestion.

Pour faire le meilleur choix, vous devez prendre en compte la taille de votre future entreprise, le capital de départ à investir, le nombre d’associés, etc. Vous avez la possibilité de vous lancer avec le statut de micro-entrepreneur, car il offre plusieurs avantages aux entreprises naissantes. Toutefois, il faudra rapidement penser à le modifier en optant pour la SARL ou l’EIRL, deux statuts juridiques qui vous permettent de déduire la TVA et qui seront donc parfaits pour une épicerie ambulante.

Attention à vos charges !

Si vous avez l’intention de vous lancer dans la vente, vous devez vous assurer d’avoir les compétences et les connaissances requises pour y arriver. En effet, contrairement à ce qu’on pourrait croire, gérer des commerces, même de petite taille, demande de réelles compétences. Il sera peut-être nécessaire de suivre auparavant une formation dans le domaine. Il existe dans les différentes communes en France, plusieurs organisations susceptibles de vous aider sur ce point.

Vous pourrez ainsi apprendre à gérer la clientèle, à bien choisir vos produits, et surtout, à gérer vos finances. D’ailleurs pour ce qui concerne votre comptabilité, vous devez faire très attention car les problèmes d’argent sont à l’origine de la faillite de nombreuses jeunes entreprises. Le plus important pour un début est de savoir réduire les dépenses autant que possible. Faites attention à vos charges et évitez les achats compulsifs.

Par exemple, si votre budget ne le permet pas, vous n’êtes pas forcé d’acheter un camion neuf. Il existe de très bons modèles d’occasion que vous pourrez retaper pour démarrer votre activité. De même, pour ce qui concerne les équipements à acheter, le stock de marchandises, ou les autres charges, vous devez réussir à établir des priorités pour ne pas vous retrouver couvert de dettes.

Carte de commerçant ambulant : quelle législation ?

Pour ouvrir une épicerie ambulante, il faut forcément obtenir une carte de commerçant ambulant. Elle est indispensable pour exercer votre activité en dehors de votre zone de résidence. Vous pourrez l’obtenir facilement en faisant une demande auprès de la CCI. Vous aurez un formulaire à remplir qui vous permettra de faire la déclaration pour votre activité commerciale. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez obtenir cette carte, à renouveler tous les 4 ans. Il faut noter par ailleurs qu’elle ne sera pas utile si vous installez votre épicerie ambulante dans votre commune de résidence.

Conseils pour réussir son commerce ambulant en zone rurale

Vous avez désormais une idée assez précise des principales démarches à faire pour ouvrir votre commerce ambulant en zone rurale. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez user de quelques astuces et stratégies que vous pourrez découvrir à travers les conseils qui suivent.

Pourquoi miser sur la vente en vrac ?

Si vous avez l’intention de vous installer en zone rurale pour ouvrir votre épicerie ambulante, vous devez miser sur la vente en vrac. Ce concept est avant tout écologique, et vous permettra de gagner la sympathie d’un grand nombre de personnes. Ensuite, il faut noter que la vente en vrac permet aux consommateurs d’acheter uniquement ce dont ils ont besoin. On évite ainsi de garder au fond d’un placard des boîtes de produits alimentaires qui prennent la poussière et finissent à la poubelle. Non seulement vous permettez à vos clients d’éviter le gaspillage, mais en plus vous attirez des personnes de toutes les classes sociales, même les plus pauvres.

Bien choisir les zones desservies

Pour avoir du succès avec votre épicerie ambulante, vous devez vous assurer de bien choisir les zones desservies. Pour ce faire, vous devez réaliser une étude de marché pour vous assurer de la pertinence de vos produits par rapport à la population de la zone choisie. Il arrive que dans certaines régions, l’emplacement du commerce ambulant soit imposé par la ville. C’est aussi le cas lorsque vous recherchez une place dans un marché. Par contre, si vous avez l’autorisation de choisir vous-même votre emplacement, optez pour un lieu avec une forte affluence. L’idéal serait aussi d’être sur un parking aménagé ou un espace de stationnement réglementaire, pour permettre à vos clients de se garer facilement.

Fidéliser la clientèle

Pour finir, le succès de toute entreprise repose sur les actions marketing mises en place pour séduire et fidéliser la clientèle. A ce niveau vous n’aurez que l’embarras du choix. Vous pouvez opter pour des bons de réduction, des cartes de fidélité avec des avantages intéressants, des gadgets ou cadeaux offerts, etc.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.